Construire son poulailler soi-même

poulailler

Vous souhaitez élever des poules pondeuses ? Vous devez penser, avant toutes choses, à l’endroit où vous allez les recevoir à savoir le poulailler. En effet, pour assurer le bien-être des poules, vous devez respecter les conditions de vie des poules.

Pour un bon développement de vos poules et ainsi leur permettre de produire quotidiennement des œufs frais, vous devez leur offrir un abri sec, résistant, aéré et régulièrement nettoyé. Pour pouvoir satisfaire les besoins de vos poules, l’idéal c’est de construire vous-même le poulailler. Voici quelques conseils et astuces qui vous aideront à entreprendre au mieux les travaux.

Les facteurs essentiels à la fabrication d’un poulailler

La construction d’un poulailler est un chantier à la portée de tout le monde. L’éleveur n’a pas besoin de compétences particulières pour le faire, avoir quelques compétences en bricolage suffit largement. D’ailleurs, il n’est pas difficile d’entreprendre la construction d’un poulailler, l’essentiel c’est de prendre en compte les besoins des poules et les critères nécessaires à la mise en place de son habitat.  Tout d’abord, il doit donner accès à un espace extérieur clôturé et suffisamment large pour que les poules puissent tranquillement se dégourdir les pattes. Il doit aussi être bien pour les éleveurs qui vont y entrer pour l’entretenir.

Il est donc très important que le poulailler soit facile à entretenir, , cela parce que la propreté de leurs abris est essentielle au bien-être des poules. Aussi, une grande facilité d’accès pour les aviculteurs permet de procéder au ramassage des œufs sans encombrement. Le confort des poules est aussi un détail important. Pour cela, il vous faudra prendre en considération les accessoires dont le poulailler aura besoin comme la mangeoire, le pondoir et l’abreuvoir entre autres.

Vous devez veiller à ce que le nombre de ces équipements soit compté par rapport au nombre de poules à élever.  Ainsi, si vous avez 3 poules par exemple, vous devez prévoir 2 pondoirs, un abreuvoir et une mangeoire au minimum. L’espace d’un poulailler doit aussi être pris en compte. Selon la norme, une poule doit avoir environ 1m². Toutefois, l’idéal c’est d’offrir 2m² à chaque poule. Donc, si vous pensez élever 20, vous devez disposer d’au moins 40m². Vous devez aussi prendre en compte le degré d’exposition à la chaleur et à l’air du poulailler. En principe, le poulailler ne doit pas être exposé aux vents forts.

Choisir les bons matériaux

Pour construire un poulailler, vous pouvez choisir les matériaux à votre guise. Si vous envisagez de construire par vous-même toutes les étapes à la construction du poulailler, vous pouvez choisir entre trois matières, dont le béton, le bois et le parpaing. Cependant, sachez que la construction d’un poulailler en bois reste la meilleure solution. Cela parce qu’en plus d’être un isolant et un matériau écologique, le bois est facile à travailler comparé aux autres matières.

Dans ce cas, vous devez penser à soigner les petits détails afin d’assurer la sécurité et le bien-être de vos poules. Choisissez par exemple du bois travaillé pour éviter de nuire à la santé des poules. En optant pour une structure en bois naturel ou aggloméré, traité par un produit hydrofuge, vous êtes certain que la température et l’hygrométrie sont bien régulées. C’est-à-dire pas trop chaude ni trop froide. Si vous souhaitez tenir les poules au chaud même en hiver, il vous suffit de mettre un isolant.

Vous pouvez aussi choisir de construire votre poulailler en béton ou en parpaing. Cependant, vous devez vous assurer que la charpente soit posée sur une structure assez solide. Veillez aussi à installer une ouverture afin d’assurer une excellente aération du poulailler durant la période estivale. Sachez que le béton a le mérite d’être plus sécurisé et avec une plus longue durée de vie comparée au bois.

Les éléments nécessaires

Avant d’entreprendre la construction du poulailler, vous devez penser aux éléments essentiels à mettre en place notamment le plancher, le toit, l’enclos, la charnière, les trappes, les boulons, les vis et la grille de ventilation. Pour ce qui est de l’enclos, il est primordial que vous en poser un afin d’éviter que les poules se baladent partout dans le jardin et surtout, pour qu’elles soient à l’abri d’une éventuelle attaque de prédateurs.

 

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*