Le leader de la maison individuelle mise sur le bois

MI SA, leader Français de la maison individuelle, investit le marché de la maison bois. Ainsi en inscrivant 9 modèles à son catalogue, Catherine Mamet fait sortir le bois de sa niche commerciale.

Petite révolution dans le monde de la construction bois :

on peut désormais, tout comme pour les  » maisons de maçon  » choisir sa maison bois sur catalogue. Avec sa nouvelle gamme  » esprit bois  » Catherine Mamet propose aujourd’hui une série de 9 maisons bois baptisées  » Tangara « ,  » Coryllé « ,  » Anhinga  » ou  » Touraco « .

Cette entrée dans le toujours dynamique marché de la maison individuelle serait-il le signe d’un véritable décollage de la maison bois ? Sur les 160 000 maisons individuelles construites chaque année, seules 6500 sont à ossature bois soit 4 %.
Et pourtant, la demande existe. Depuis longtemps les maisons bois font la couverture des magazines de décoration. Aujourd’hui on les retrouve en Une de la presse immobilière, indiquant ainsi que les français sont prêts à faire passer la maison bois du rêve à la réalité. Le leader français de la maison individuelle (6000 construction par an) a flairé la tendance nouvelle. La collection  » esprit bois  » de Catherine Mamet viendra ainsi, à côté des maisons traditionnelles de la marque Maison familiale ou des maisons à ossature métallique de Maison Phénix, compléter une large offre commerciale.

Le bois en réponse au marché

 » Le bois nous paraît être très performant pour satisfaire à la fois les besoins de personnalisation des clients et répondre à des préoccupations de plus en plus marquées pour le développement durable et l’environnement « , considère Vincent Cohas directeur marketing du groupe.
Ce qui n’interdit pas néanmoins de rechercher une standardisation pour rationaliser la production et tenir les coûts.

Ainsi, les maisons de la collection Esprit bois ont été conçues par des architectes et développées par les spécialistes du marché de la maison individuelle du groupe.  » On ne cherche pas à faire du révolutionnaire en bois mais des choses éprouvées. Notre métier n’est pas le sur-mesure mais le prêt-à-porter  » affirme Vincent Cohas.
 » Ce qui est important pour le client, c’est le look de sa maison. Le bois permet une architecture différente des maisons traditionnelles, avec des aspérités, mais surtout de nombreuses combinaisons différentes : enduits, clins dans un sens ou dans un autre. Les maisons peuvent être personnalisées. C’est un vrai choix. Et à moindre coût. « . Car l’argument est évidemment aussi du côté du portefeuille. Si la gamme de Catherine Mamet est qualifiée de moyen haut de gamme, le prix varie de 98 000 à 150 000 euros ttc.

Un effet de locomotive

 » Nous avons tendance à penser que si la maison bois n’est pas plus répandue c’est plutôt en raison d’une carence de l’offre que de la faiblesse de la demande « , explique Vincent Cohas, rejoignant ainsi les analyses de la filière-bois.  » Notre ambition est de rendre plus accessible le choix de la maison bois « , explique le directeur marketing. Bref, d’offrir une prestation complémentaire à celle déjà existante des réseaux des artisans et constructeurs spécialistes de maison bois.

Ainsi Catherine Mamet arrive avec tout son savoir-faire de promoteur.  » Notre métier c’est aussi de faire aboutir les projets et de nous occuper des demandes de permis de construire et de tous les autres aspects administratifs « . Catherine Mamet pourrait ainsi attirer les clients qui veulent du clé-en-main.
La force de frappe commerciale et promotionnelle du leader national pourrait aussi avoir un effet d’entraînement pour toute la filière en popularisant et renforçant la crédibilité du choix du bois dans la construction individuelle .  » Partout où nous allons, nous jouons un rôle de locomotive. Nous créons du trafic que nous ne captons pas entièrement et qui profite à d’autres « , explique Vincent Cohas. C’est vrai pour les maisons témoins, ça le sera pour le bois.
MISA demeure prudent.  » Si nous atteignons 300 maisons par an en vitesse de croisière ce serait parfait « , souligne le directeur marketing .
Les premières maisons bois de Catherine Mamet seront construites au printemps, mais déjà la nouvelle collection esprit bois reçoit un intérêt manifeste.  » Depuis que nous l’avons présentée sur notre site internet, le trafic a augmenté de 50 % « , constate satisfait Vincent Cohas. Heureux présage…

Le site de Catherine Mamet : http://www.maisoncmamet.com/

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*