Quelles sont les différences entre les poêles à granulés et les poêles à bûches ?

L’univers des poêles est aujourd’hui très vaste et se compose de toutes sortes de modèles avec des caractéristiques adaptées à des besoins spécifiques. Choisir un poêle n’est pas une mince affaire, surtout lorsqu’il faut savoir concilier praticité et économie. Il existe deux types de poêles à bois : les poêles à pellets et les poêles à bûches.

Le fonctionnement des poêles

Il faut comprendre que pour alimenter une poêle, il suffit de le faire manuellement (toutes les 2 à 4 heures environ). Dans le cas d’un poêle à granulés, il s’agit du même combustible que le bois, à la différence près que les granulés peuvent être stockés directement dans le réservoir et que la combustion est automatique.

Ce qui peut durer de 6 h à 48 h. Il est aussi possible de programmer des créneaux horaires. Pour plus d’informations sur le sujet, découvrez nos poêles à granulés. Les poêles à bois par contre peuvent fonctionner selon plusieurs styles de combustion différents pour donner une chaleur supplémentaire :

  • Le modèle à bûches ;
  • Le modèle à granulés de bois ;
  • le modèle à bois.

Au niveau du fonctionnement, pour un poêle à bûches, le système de fonctionnement est le même que celui d’une cheminée. Il suffit donc d’y insérer une bûche, pour que la bûche consommée puisse diffuser la chaleur.

Les diverses utilités de chaque type de poêle

Outre les différences de noms, de fonctionnement et de présentation des matériaux, il va sans dire que des différences peuvent être trouvées dans l’utilisation des deux types de poêles. Un poêle à granulés, outre son aspect esthétique (pur, raffiné, à votre goût), est idéal pour les besoins de chauffage de longue durée.

A lire aussi   Conseils pratiques pour rénover votre maison sans trop dépenser

En effet, la chaleur se diffuse de manière plus stable que dans un poêle à bois. En effet, si les besoins sont ponctuels, un poêle à bois peut répondre à vos besoins puisqu’il chauffe la pièce par rayonnement. Le système permet également un chauffage rapide de la pièce qui le contient.

L’entretien et le lieu de stockage des poêles

Évidemment, l’espace de stockage pour les bûches et les granulés (pellets) n’est pas le même. Stocker des granulés déjà dans des sacs est beaucoup plus facile et stocker plus de grumes polies est moins évident. En revanche, pour les logs, ils sont stockés ensemble en externe. 

En termes d’entretien, les poêles à granulés semblent être les poêles les plus performants grâce à leur autonomie et leur consommation complètes. Cependant, ce dernier nécessite également plus d’attention. Afin de vérifier le bon fonctionnement de votre équipement, un entretien annuel doit être réalisé par un professionnel qualifié.

Des prix et des économies des poêles

Pour un poêle à bois, il coûte environ 4 000 euros et rapporte près de 70 % — 90 %. En termes d’économies d’énergie, l’utilisation d’un poêle à bois peut faire économiser jusqu’à 600 euros par an. L’achat de cet appareil de chauffage économique permettra de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % et d’autres subventions locales.

Pour les poêles à granulés on trouve souvent à l’achat entre 4 000 € et 6 000 €. Toutefois, il faut ajouter le prix de l’installation. Proposant un rendement inférieur à un poêle à bois, il est possible de faire une économie de 750 euros sur vos factures de chauffage. Le prix des granulés lui, par contre, est toujours plus élevé que celui des bûches.

A lire aussi   Comment sécuriser une vieille maison ?
A propos de Antoine 140 Articles
Rédacteur principal du site lesmaisonsdarbres.com, j'aime vous partager mes conseils sur l'univers des maisons en bois, du bricolage et de l'aménagement du jardin.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*