Que faut-il prendre en compte dans le choix d’une fosse septique ?

fosse septique

Certains foyers ne bénéficient pas de système d’assainissement collectif des eaux usées. Il s’agit notamment des maisons individuelles implantées dans les zones rurales ou isolées. Pour pouvoir traiter efficacement leurs eaux, l’utilisation de fosses septiques est alors sollicitée. Il s’agit d’un réservoir permettant de retenir les eaux-vannes issues des ménages pour ensuite être renvoyées dans une station d’épuration. Il existe toutefois plusieurs types de fosses septiques. Dans cet article, nous vous conseillons sur le choix du dispositif qu’il vous faut.

Analysez la performance du système

La performance peut être déterminée en fonction de la nature de votre dispositif. Généralement, vous disposez des différents types de fosse septique suivants :

  • Fosse septique avec épandages
  • Fosse septique à filtre à sable
  • Fosse septique à massif filtrant zéolithe
  • Fosse septique à massif filtrant compact
  • Phytoépuration / lagunage
  • Micro-station d’épuration

La performance d’une fosse septique peut se mesurer également grâce à l’efficacité des matériaux utilisés. Généralement, vous pouvez opter pour les matériaux suivants :

  • Le béton : L’avantage de ce type de matériau est qu’il permet un calage optimal de la fosse septique. Cependant, le béton est vulnérable à la corrosion.
  • Le plastique : Le plastique est facile à installer et est très étanche, ce qui lui rend plus résistant face à la corrosion. Cependant, il peut ne pas résister à une forte compression des eaux.

Pour davantage de guides pratiques dans l’installation de votre fosse septique, vous pouvez visiter le site https://www.fosseptique.net.

A lire aussi   Marier le bleu roi pour une déco élégant et design

Etudiez votre éligibilité ou la conformité de votre fosse septique

fosse septique installation

Vous devez aussi tenir compte de l’éligibilité de votre projet. Généralement, toutes procédures d’installation de fosse septique doivent être étudiées par le Service public d’Assainissement non collectif ou encore le SPANC.

Pour déterminer la conformité de votre dispositif d’assainissement, vous devez considérer les caractéristiques suivantes :

  • Le nombre de pièces de la maison
  • La forme et l’inclinaison de votre terrain
  • La taille de votre cours
  • La distance des cours d’eau
  • La profondeur de la nappe phréatique
  • Le type de sol
  • La distance par rapport aux puits d’eau potable
  • Etc.

Il faut savoir que l’installation d’une fosse septique classique nécessite un terrain plus vaste. Dans le cas où vous bénéficiez d’une petite partielle de terrain, vous aurez donc à opter pour un système plus moderne.

Le SPANC est aussi en mesure de contrôler la mise aux normes du fonctionnement de votre système, son entretien ainsi que sa vidange. 

Etudiez les différents coûts et l’entretien

Dans le choix de votre fosse septique, vous aurez également à évaluer les coûts liés à son installation et son utilisation. Cela suppose de vous renseigner préalablement sur le coût d’énergie annuel pour permettre son fonctionnement.

A cela s’ajoute également l’entretien du dispositif. Considérez à quel moment vous devez remplacer votre équipement. Pour optimiser d’ailleurs la durabilité de votre système, il est important de recourir à un entretien annuel en faisant appel à un professionnel compétent et agréé par le préfet.

Il est aussi possible de solliciter directement l’aide du SPANC pour effectuer la vidange ainsi que le curage de votre fosse septique. Il faut savoir que ce type de travaux doit être réalisé bien avant que les boues de votre cuve n’atteignent 50%.

A propos de Antoine 140 Articles
Rédacteur principal du site lesmaisonsdarbres.com, j'aime vous partager mes conseils sur l'univers des maisons en bois, du bricolage et de l'aménagement du jardin.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*